Solidarité CA Contre la Faim

marché particuliers

  • Profiter d’une gestion flexible et réactive aux conditions de marchés
  • Participer au développement de l’économie sociale et solidaire
  • Contribuer à la lutte contre la faim et à aider les plus démunis à se restaurer
  • Bénéficier d’une réduction fiscale en contrepartie du partage avec l’association (hors assurance vie)

POINTS DE REPERECARACTERISTIQUES
Niveau de protection du capital : Capital non garantiConditions de souscription : pas de conditions spécifiques
Disponibilité : A tout moment, sans incidenceDurée minimum de placement recommandée : 3 ans
Performance : Liée à l’évolution des marchés financiersMontant minimum de souscription : 1 millième de part
Frais : Frais d’entrée et frais courants (1)Montant maximum de placement : sans limite de plafond
Fiscalité des plus-values : Oui. Dégressivité selon la durée si détenu dans un contrat d’assurance vie

Avec le Crédit Agricole, donnez du sens à vos investissements

(1) Pour plus d'information sur les frais, veuillez vous référer à la rubrique « frais et commissions » du prospectus de ce fonds, disponible sur simple demande auprès de la société de gestion.
Ce fonds est géré par Amundi, société de gestion de portefeuille agréée par l'AMF sous le n° GP 04000036. S.A. au capital de 596 262 615 euros. Siège social : 90, boulevard Pasteur - 75015 Paris - 437 574 452 RCS Paris.
La documentation juridique est disponible dans nos agences. Renseignez-vous auprès de votre conseiller pour connaître le détail et les conditions de cette offre dans notre Caisse régionale de Crédit Agricole.
Descriptif détaillé

Pour qui ?

Solidarité – CA Contre la faim est destiné aux personnes souhaitant diversifier leurs placements et investir à moyen terme tout en contribuant à lutter contre la faim et à aider les plus démunis à se restaurer.

Comment ça marche ?

  • L’investissement solidaire représente entre 5% et 10% de l’actif du fonds : les entreprises solidaires sont sélectionnées selon une grille d’analyse, considérant entre autres, leur expertise, leur approche solidaire, ainsi que leur assise financière. Une partie des investissements solidaires est investie dans le capital des Banques Alimentaires qui contribue activement à l’inclusion sociale par une alimentation équilibrée à destination de ménages à faibles ressources. L’actif solidaire est également investi dans des titres d’autres entreprises ou financeurs solidaires œuvrant, par exemple, pour l’accès à l’emploi ou la santé…
  • Le reste de l’actif du fonds est géré selon une approche socialement responsable : l’analyse extra-financière identifie au sein de chaque secteur d’activité les entreprises les plus avancées dans leur démarche environnementale, sociale et de gouvernance. La gestion est par ailleurs flexible, le fonds pouvant être investi, selon les conditions de marché, de 0% à 25 % en actions et de 65% à 100% en obligations ou titre monétaires.
  • Le mécanisme de partage est simple : 50 % du revenu annuel des parts du FCP sont versés aux Banques Alimentaires, à titre de don ouvrant droit à une réduction fiscale(1) pour le souscripteur. Le restant est capitalisé, c’est-à-dire réinvesti dans le fonds.

(1) Les dons sont soumis au taux du prélèvement libératoire, qui n’est que de 5% sur la part des revenus reversés à des organismes d’intérêt général, soit un taux global de 20,5% avec les prélèvements sociaux. Les dons sont également déductibles du revenu imposable à hauteur de 75% jusqu’à 521 euros, puis 66% au-delà (jusqu’à 20% du revenu imposable). Un reçu fiscal est adressé pour la déclaration de revenus.
Ce fonds est géré par Amundi, société de gestion de portefeuille agréée par l'AMF sous le n° GP 04000036. S.A. au capital de 596 262 615 euros. Siège social : 90, boulevard Pasteur - 75015 Paris - 437 574 452 RCS Paris.
La documentation juridique est disponible dans nos agences. Renseignez-vous auprès de votre conseiller pour connaître le détail et les conditions de cette offre dans notre Caisse régionale de Crédit Agricole.

Questions-Réponses

Qu’est-ce que l’investissement solidaire et de partage ?

Les fonds solidaires permettent de financer l’économie réelle de proximité via des entreprises ou des associations non cotées à forte utilité sociale. Pour les fonds de partage, le souscripteur reverse une partie du revenu de son placement en faveur d’une association caritative en contrepartie d’une déduction fiscale.

Que font les Banques Alimentaires ?

Depuis plus de 30 ans, les Banques Alimentaires contribuent activement à l’inclusion sociale par une alimentation équilibrée. Elles collectent gratuitement des denrées, luttent activement contre le gaspillage alimentaire, trient et stockent dans le respect des règles d’hygiène et de sécurité, et distribuent par l’intermédiaire des associations et organismes Sociaux partenaires au plus près des besoins des bénéficiaires.

Est-ce que Solidarité – CA Contre la faim offre une performance comparable à celle d’un fonds « classique » ?

Oui, car le mécanisme de partage n’a pas d’incidence sur la performance. L’objectif de Solidarité – CA Contre la faim est la recherche de performance à travers une allocation flexible et réactive aux conditions des marchés financiers européens.
Le partage concerne les revenus perçus par le fonds qui se traduit concrètement par le versement de 50 % du revenu aux Banques Alimentaires.

Que représente le label Finansol ?

Le label Finansol distingue les placements d’épargne solidaire. Il garantit leur forte utilité sociale et l’information fournie par la société de gestion. Voir www.finansol.org.

Que devient l’argent reversé à l’association ?

Le client dispose d’informations concrètes sur les projets, actions et réalisations menés par les Banques Alimentaires via une fiche reporting trimestrielle d’impact social. Découvrez notre sélection ISR.

L'essentiel