Le phishing
Les mules
Le pharming
Le spam
Les canulars
Les virus
Les spyware
Les chevaux de Troie
Les informations transmises
Les informations que vous communiquez sans le savoir
Securiser son ordinateur
 
Les mules
Sur Internet, les fraudeurs recrutent les « mules » par e-mail, en contrepartie d'une somme d'argent. En acceptant la proposition, la mule se rend complice d'une fraude...
Les mules
 
 
Qu'est-ce qu'une mule ?
Des exemples de « mule »
 
  Qu'est-ce qu'une mule ?    

Une « mule » est le nom donné à une personne utilisée pour transporter des matériaux illicites : explosifs, armes, drogues.

Sur Internet, les mules sont "recrutées" par e-mail contre rémunération, mais le principe est identique : abuser un internaute qui se rend ainsi complice d'une fraude (vol, détournement ou blanchiment d'argent) passible de poursuites.

Voici un exemple :

Vous recevez un e-mail...

...qui vous demande, le plus souvent pour des raisons humanitaires, de faire une "bonne action" : accepter sur votre compte, dont vous devez fournir les références, le virement d'une somme d'argent, généralement faible, que vous devrez ensuite reverser sur un autre compte.

Vous recevez le virement...

... votre compte est ainsi crédité d'un certain montant.

Vous faites un virement...

... de la même somme vers le compte à créditer dont les coordonnées vous ont été communiquées.

L'escroc a obtenu ce qu'il désirait...

...en utilisant vos comptes pour faire transiter cet argent qui peut être "sale", il le blanchit ou, tout du moins, lui donne une légitimité.


Pourquoi utiliser une mule ?

Pour brouiller les pistes d'analyse d'une fraude et rendre beaucoup plus difficile voire impossible, la localisation de la source.

L'objectif du fraudeur peut être le vol, le détournement d'argent, le blanchiment d'argent, etc.


Quels sont les risques d'être une mule ?

Le principal risque est d'être considéré comme complice d'une fraude.

Retour haut-de-page
Des exemples de « mule »

Voici par exemple, le message (spam) reçu par certains internautes :

"Bonjour,
Je n'ai pas un autre moyen de communiquer avec vous que de vous faire parvenir ce mail. Je suis dans le désespoir et mon cœur saigne au moment où je vous fais ce message qui j'espère retiendra votre attention. Je vous prie d'emblée de m'excuser pour tous les désagréments que mon courrier pourrait vous causer. Même si nous ne nous sommes jamais rencontrés, je crois fermement que sur la base du droit d'assistance humanitaire une confiance véritable peut naître de notre communication et favoriser ainsi un véritable partenariat entre nous deux. Aussi c'est avec un réel plaisir que je vous contacte depuis ABIDJAN la capitale économique de la COTE D'IVOIRE (AFRIQUE de l'Ouest). J'ai prié pendant plusieurs jours et après cela j'ai choisi de vous contacter parmi plusieurs autres personnes. Je pense que vous êtes digne de la recommandation de ma prière, donc une personne honorable de confiance avec qui je peux faire des affaires. Ainsi je n'ai aucune hésitation à me fier à vous pour des affaires simples et sincères.
Je suis MARIE MICHELLE. La fille de Monsieur JOSEPH ADAYE. Mon père était un grand commerçant de cacao et propriétaire d'or à Abidjan la capitale économique de la Côte d'ivoire, mon père a été empoisonné par ses associés pendant leurs voyage d'affaires.
Ma mère est morte en 1988 quand j'étais toute petite et depuis lors mon père m'a pris en charge. Avant la mort de mon père en novembre 2003 dans un hôpital privé d'Abidjan, il m'a secrètement appelé à côté de son lit et m'a indiqué qu'il a la somme de douze millions de dollars américains USD ($12,000.000) dans une compagnie de finance ici à Abidjan, et qu'il avait utilisé mon nom en tant que sa fille et bénéficiaire de ces fonds pendant qu'il les déposait dans cette compagnie de finance. Il m'a également expliqué que c'était en raison de cette richesse qu'il a été empoisonné par ses associés d'affaires. Il a aussi souhaité que je cherche un associé étranger dans un pays de mon choix où je transférerai cet argent et l'emploierai dans des investissements tel que la gestion de biens immobiliers ou la gestion d'hôtels.
Ainsi dit, je suis disposée à vous offrir 15% de mon héritage en compensation pour votre effort après le retrait de ces fonds dans la compagnie de finance et son transfert dans votre compte bancaire. En outre, vous indiquez vos options pour m'aider sachant que pour moi j'ai la foi que cette transaction peut se faire le plus vite possible.
J’aimerais avoir votre point de vue sur cette question et cela selon votre disponibilité.
Merci, Que Dieu Vous Bénisse."
 
Les mules
Accéder à la page Contact


Si vous constatez une anomalie sur votre Cr?dit Agricole en ligne ou fil vert

Si vous avez re?u un e-mail ou vu un site qui imite un de ceux du Cr?dit Agricole

Envoyez un e-mail ? :

catelnet@cr900.credit-agricole.fr

Ou t?l?phonez ? la cellule d'assistance technique au 08 20 80 09 71* du lundi au vendredi : 08h00 ? 17h00,le Mercredi : 08h30 ? 13h30.

Contactez votre conseiller(?re).

* 0,09?/min Tarif depuis un poste fixe.


Je veux alerter
le Crédit Agricole
 
 
 
Retour haut-de-page Version imprimableImprimer la page